• I am a star, I am a celebrity.

    Et ma maîtrise de l'anglais éclata au grand jour... 

    Ca fait un moment que j'avais envie d'écrire cet article, alors voilà, je me lance. L'autre jour, j'ai reçu un mail d'une madame Sixtine, qui me proposait de passer un casting pour... *roulements de tambours* ... participer à une émission sur le homeschooling. Et devinez quelle boîte de production se chargeait de l'émission, hum ? 

    Shine France. Comment ça, vous ne connaissez pas ? De grâce, évitez-moi vos lamentations gênées, je vais vous expliquer. Shine France, c'est une super méga boîte de prod (youhou je parle comme les gens à la télé (oh non une parenthèse (coucou Kvardek), passons aux tirets, vite, vite!)) qui a produit, entre-autre, Masterchef, Babyboom, et plus récemment, l'émission dont tout le monde parle: The Voice. C'est du lourd, donc. Du populaire, du bien crasseux mais classe à la fois, mais du lourd. D'ailleurs, pour ceux que ça intéresse, j'ai écrit une critique amateur sur The Voice, ici. Et en bonus, le site de Shine France .


    Avouez que c'est quand même un petit peu la grande classe! Mais j'ai dit non. J'ai refusé, oui, je le confesse, tout simplement parce-que je ne me voyais pas passer à la télévision... et puis, en général, les émissions de ce genre sont souvent suivies d'une énooorme polémique, comme quoi l'école à la maison c'est pire qu'une secte, les enfants souffrent de malnutrition, il y a des cadavres dans leurs placards, et puis leurs parents se nomment Dracula et Mère Gothel. Sisi, je vous assure, c'est très mal vu, et je tiens à ma petite tranquilité. Or, voir nicher les paparazis sur le perron de ma villa aux Bahamas et avoir les yeux brulés par les flash de leurs appareils photos 50 images par seconde ne m'intéresse pas. Oui, franchement. Ca aurait ruiné ma vie. Restons simples! yurk urk urk. 

    Et c'est à ce moment, après m'être pavanée devant toute la famille et avoir snobé mes amis, que je me suis demandé, en tout logique mais avec un peu de retard:

    "Mais... comment elle a fait, Sixtine, pour me trouver ?"

    J'ai imaginé Sixtine des Castings taper "cherche jeune fille brillante scolarisée à la maison qui fera monter l'audimat" sur Google, mais ça ne collait pas à ma vision perfide et manipulatrice que je me fais de ces gens, que l'on nomme comunément "directeurs de castings". Je ne sais même pas si elle était la directrice, si ça se trouve c'était la stagiaire. Quelle déception. Du coup, je me suis dit: "Si ça se trouve, c'est un pote à moi qui lui a refilé mon adresse mail!" Sauf qu'hormis Anne (coucou Anne!), je n'ai aucune connaissance étant scolarisée à la maison, ou ayant suivi ce genre d'éducation. Prooblématique, donc -et puis ça prouve à nouveau combien je suis sauvage IRL, diantre. Donc -j'aime les "donc", en fait je kiffe les conjonctions de coordination en général- on peut en déduire que, si ce n'est point l'un de mes amis qui a contacté Sixtine des Castings, c'est grâce à ce blog qu'elle m'a trouvée. Ce petit blog que j'avais ouvert au départ pour faire plaisir à une amie de longue date me sert en fait de vitrine! Avouez que c'est cocasse. Si ça se trouve, un jour, un homme prestigieux d'une tout aussi prestigueuse maison d'édition m'enverra un mail en me disant: 

    "Mademoiselle, je vous aime vous écrivez merveilleusement bien, épousez-moi nous gagnerions des millions si vous acceptiez de publier votre splendide oeuvre littéraire chez-nous, bien que j'ai conscience que ce n'est point l'argent qui vous intéresse ce serait plutôt mon corps d'albâtre, mais nous pourrions réaliser de grandes choses ensemble. Soyez la nouvelle égérie de notre maison d'édition et nous nous aimerions pour la vie!"

    Mouais. 'Fin, j'peux toujours rêver, vous m'direz.

    « Forum et blog[2] Aujourd'hui, Grabouilleuse interview... »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 13 Avril 2012 à 12:27

    C'est pas moi qui ai transmis ton nom, promis !! Mais tu pourrais demander à la dame Sixtine comment elle t'a trouvée, non ?

    Je te comprends parfaitement sur le fait que tu ne veuilles pas y participer (notamment à cause d'un éventuel débat que ça pourrait entraîner. Quoique, je sais que tu aurais su démonter en moins de deux les préjugés qui auraient pu être assénés ;-) ).
    En plus, je ne sais pas pourquoi, mais et si ce genre de boîte cherchait avant tout du 'sensass' ou quelque chose qui fasse de l'audience, de l'inhabituel (donc, oui, il pourrait y avoir débat), davantage que de la grande qualité et de la grande objectivité ?...

    L'année dernière, j'ai été contactée par une journaliste (j'en ai parlé ici), qui m'avait interviewée par téléphone à propos de mon expérience d'école à la maison...

    J'ai trouvé le résultat final totalement... différent à celui auquel je m'attendais.
    Ça commençait bien pourtant, et puis, poum, non... à la dernière page, place à des pseudo spécialistes (qui n'ont certainement jamais rencontré un non sco de leur vie en plus...), et qui étalent leurs théories rigides et infondées à deux balles sous ...
    Dommage, j'y croyais :/ !
    Maintenant, j'y regarderais à deux fois avant d'accepter de témoigner quelque part... Si ce que je dis ne sert à rien, tant pis !

    Il y a encore du chemin à parcourir, pour se défaire des préjugés qu'a le grand public sur l'école à la maison .

    (si on faisait un sit-in quelque part "je suis (ou ai été) non sco et je vais bien merci !" ;-) ? - ou tout le monde dirait qu'on a été manipulés tu crois ?)

    2
    Vendredi 13 Avril 2012 à 13:50

    (Coucou à toi aussi - notons que le problème des tirets c'est qu'ils se rapprochent de la barre fort utilisée - et quel dommage, nous aurions monté un écran géant et un fan club pour la diffusion.)

    Anne : avec le sit-in, ça va être "haaaan, ils sont pas normaux ! ils s'expriment !".

    3
    Grabouilleuse Profil de Grabouilleuse
    Vendredi 13 Avril 2012 à 14:37

    Anne, c'est exactement ça! Si je ne craignais pas vraiment un "débat" (comme tu dis, j'aurais su trouver de bons arguments, je l'ai déjà fait et je suis sûre que toi aussi!) j'avais plutôt peur des retombées. Tout ça n'aurait servi à rien et, comme tu l'as fait remarquer, les journalistes ont tendance à nous faire croire qu'ils sont de notre côté pour nous pondre un article ne correspondant pas du tout à nos attentes. Je ne voyais pas trop l'intérêt... :/

    Au risque de passer pour la cruche de service, c'est quoi un "sit-in" ?

    4
    Vendredi 13 Avril 2012 à 15:30

    C'est comme quand tu t'occupes d'un bébé une sorte de manifestation assise (c'est là que tu sens l'énergie prodigieuse de Anne : "ouais, on va manifester, mais assis hein").

    5
    Grabouilleuse Profil de Grabouilleuse
    Vendredi 13 Avril 2012 à 15:36

    Aaaah, je vois! Mais du coup, la portée est moindre, non ? Ce qui influe dans les manifestations, c'est que... les gens manifestent dans les rues, non ? C'est le gros rassemblement de milliers de gens qui fait bouger les choses, pas ce qu'ils disent. 

    Mais le principe du sit-in est original!

    6
    Vendredi 13 Avril 2012 à 18:09

    Ah, mais on peut s'asseoir dans la rue !
    (en apprenant nos acides aminés, hein ;-) ?)

    Mais, un sit in, ce serait plus approprié à un texte de loi qui viserait à rendre la scolarité obligatoire, plutôt qu'aux préjugés sur l'école à la maison en général où une manif en marchant serait plus percutante je pense (je sais, j'ai ma propre logique...)

    Mais le problème, ce ne serait pas tant de manifester assis ou en défilant, ce serait le nombre !
    Je pense qu'il serait très difficile, sit in ou vraie manif, de rassembler plusieurs milliers de personnes comme tu dis.
    Si ça se faisait dans plusieurs villes en France, je pense qu'on aurait tout au plus quelques dizaines de personnes devant chaque préfecture... Et si c'était un rassemblement dans une seule ville, beaucoup de monde ne pourrait pas se déplacer...
    Ça n'aurait aucun poids je pense

    Ze-Grabouilleuse : « Tout ça n'aurait servi à rien et, comme tu l'as fait remarquer, les journalistes ont tendance à nous faire croire qu'ils sont de notre côté pour nous pondre un article ne correspondant pas du tout à nos attentes. Je ne voyais pas trop l'intérêt... :/ »

    Tout à fait. Ce n'est pas tellement qu'on veuille un article hyper positif (moi et le prosélytisme, ça fait deux...), mais c'est plutôt que, force est de constater que ce que les journalistes nous pondent (y compris à la télé), est le plus souvent à côté de la plaque et éloigné de la réalité ...

    7
    Grabouilleuse Profil de Grabouilleuse
    Vendredi 13 Avril 2012 à 18:18

    C'est vrai que, nous, niveau manifestations "de poids", on est assez limités... 

    ... et c'est pareil au niveau de notre service de communication.  Les gens ont tendance à déformer nos paroles, nous, malheureux déscolarisés... tu leur dit que tu es plus sélective dans tes amis qu'une ado allant au lycée (et ayant une relation amicale avec une vingtaine de personnes), ça y est, on raconte partout que tes parents ne t'offrent aucune vie sociale et que tu en souffres... mais où va le monde, je vous le demande!

    8
    Vendredi 13 Avril 2012 à 19:06

    Oui ! Ou, imagine même ton cas. Il me semble que tu as dit que tu étais timide non ? Ben, des gens qui ne réfléchiraient pas auraient vite fait de mettre ça sur le compte de ta non-sco ; bah oui, mais tu comprends, tu vois pas assez de monde pour t'habituer itou...
    Alors que certaines personnes sont naturellement timides, c'est leur personnalité, même à l'école !

    C'est comme moi qui suis stressée. "Si tu étais allée à l'école, tu aurais eu dix ans pour t'habituer / t'adapter au stress peut-être", mais même à l'école, il y a des gens qui sont continuellement stressés...

    Et des exemples comme ça, on pourrait en avoir à la pelle...

    Je crois qu'on n'a pas fini malheureusement pas fini de se coltiner des idées reçues...

    9
    Mardi 24 Avril 2012 à 08:32

    Ouah... Les médias n'ont toujours pas fini de s'enfoncer.

    Le problème de ce type de métier, ben c'est qu'on préfère "vendre" de l'information plutôt que de donner un article le plus possible fidèle aux réponses... Et ce, comme on l'a remarqué, pour que les gens non seulement aient des idées fausses, mais en plus pour faire une sorte de polémique qui, au final, rend moins autonome les personnes (car ils ne se font plus leurs propres opinions, ils préfèrent que ce soit celles prémâchées de la TV ou autres médias de communication) et qui en fait souffrir d'autres... Et ce par profit économique et peut-être politique !

    ...Par contre ça fait assez peur que ce type de personnes aient accès à des coordonnées aussi facilement... M'enfin bon. Voilà tout.

     

    10
    Grabouilleuse Profil de Grabouilleuse
    Mardi 24 Avril 2012 à 10:52

    La personne des castings m'a contactée via le formulaire de contact de ce blog ^^

    Sinon, je suis assez d'accord avec ce que tu as dit.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :