• Happy Feet 1 et 2

    J'avais envie d'écrire un article autre que pour le calendrier de l'avent. Et comme j'ai passé l'après-midi à télécharger des chansons d'Happy Feet (bon, des Beatles aussi, je vous rassure), et que j'avais envie d'en parler à quelqu'un, et bah voilà. C'est tombé sur vous.

     

     Happy Feet fait partie de ce genre de dessin animé que l'on pense à tort réservé aux enfants, et que l'on ne va pas voir. Sous les aspects enfantins de l'histoire, il se dégage pourtant de vrais messages: le droit à la différence (Mumble est le seul manchot à ne pas savoir chanter dans Happy Feet 1), les effets de l'Homme sur la nature (toujours dans H.F 1, les bâteaux de pècheurs privent le peuple manchot de nourriture, ce qui a presque causé leur perte), et aussi le peu de motivation que met l'Homme à sauver la faune (dans H.F.2, la terre des manchots a été entièrement encerclée par des icebergs jetés là par un tsunami. Des hommes qui passaient par là sur un bâteau les ont découverts, ont tenté de les sortir de ce pétrin en creusant dans la glace. Mais une tempête de neige est arrivée, et ils on laissé tomber).

    C'est donc un film que je conseille à tout le monde, enfants, parents... adolescents. Vous ne manquerez assurément rien à voir ce film, qui vaut bien tous les Disneys ou les Shreks du monde. Et pour que je dise ça, comparer aux Disneys, il faut vraiment que ça m'ait plu, hein!

    Mais outre ces messages importants, Happy Feet c'est aussi... de la musique! Des chants, des chansons, mais également des claquettes. Rien que pour voir un manchot empereur faire des claquettes, ça vaut le coup. Et puis Mumble est trop mignon, tenez, regardez, je vous met une photo de mon chouchou... je pense que son côté mignon vient du fait qu'il a gardé une bonne partie de son duvet de bébé. Et de ses yeux bleus.

    Happy Feet 2

     

    Les chansons du deuxième opus sont plus profondes et sérieuses que dans le premier, où les manchots se contentaient de se draguer en chantant (en anglais...). Dans le deuxième film, déjà, il y a un nombre plus important de chansons (une vingtaine je dirais, d'après un site), et dans la version française, les chansons ont leur propres interprêtes francophones! Ainsi, Amel Bent prête sa voie à Gloria (l'amoureuse de Mumble et la maman d'Erik). Dans la VO, c'était P!ink qui s'en chargeait.

    Sven, lui, est interprêté par... Max Boublil! Et je dois avouer que je ne l'avais pas reconnu. En tout cas, il imite très bien l'accent allemand (il paraît qu'il s'est inspiré d'Eva Joly...).

    Vous pouvez voir une interview de ces deux personnes ici.

    Et comme je suis trop forte, j'ai trouvé les chansons du second opus! Certes, elles sont en anglais, mais elles remplaceront les VF le temps que je déniche celles-ci. Je vous propose d'écouter certaines de ces petites merveilles!

    Le chant d'opéra d'Erik, le héros de ce film

    (inutile de vous dire que j'ai fait mon émotive et que j'ai versé quelques larmes)

    La principale chanson de Gloria, la maman

     La chanson un peu peace and love des manchots


    Et pour le fun, j'ai retrouvé le passage dans Happy Feet 1 où Mumble parvient enfin à pécho Gloria, après avoir fait semblant de chanter. Pour info, le petit mancho à la crête qui chante s'appelle Ramon.

    Par contre, l'extrait est en anglais. Mais comme je connais un peu tout le film par coeur, je vous décrypte ça:

    Mumble est raide dingue de Gloria. Mais comme il ne sait pas chanter, elle ne veut pas de lui, elle n'accepte pas la différence. Quand les manchots empereurs atteignent l'âge adulte, il y a une sorte de grande fiesta, où les filles chantent, et où les garçons les draguent, toujours en chantant. Si la fille répond au garçon en chantant, c'est qu'elle est intéressée.

    Donc, Mumble va à la fête, accompagné de ses petits amis. Il fait semblant de chanter, Gloria voit que ce n'est pas lui qui chante, et elle s'apprête à retourner voir les autres mâles en rut. Seulement voilà, Mumble ne veut pas lâcher l'affaire, alors il commence à tapoter des pieds par terre en disant "Gloria, chante sur ça". Elle dit non, mais emportée par la musique, elle commence à meumeummer. Au final, il danse, elle chante. Par contre, les vieux pingouins aigris perchés sur leur rocher de glace sont pas contents, ils critiquent sans cesse la jeunesse, désaprouvent le changement, etc. De sales vieilles peaux.

    Memphis, le papa de Mumble, et la maman de celui-ci, sont avertis.

    La fête s'arrête à cause des vieilles peaux.

     

    Bref. J'ai une très bonne culture en dessins animés. J'aurais bien d'autres extraits à vous montrer, mais je vais m'arrêter là...

    Pour conclure: regarder danser des manchots, c'est le pied! Sans compter que les graphismes du 2 sont particulièrement soignés. Et on voit des éléphants de mer péter un iceberg avec leur masse, et tout ça en rythme, s'il-vous-plaît. Ca vaut le détour. Et puis, il y a les crevettes Bill et Will... enfin, regardez-les, vous me direz ce que vous en aurez pensé!! <3

     

    « Vingt-quatre larmes et un présent. L'Idéal »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :